17, Chemin Du Trêve
69680 CHASSIEU
Tél : 04 78 90 07 31
Email : contact@cdfc.fr

Programme Educatif Fédéral

Afin de pallier aux aléas de la météo, Charlotte et Mélanie, responsables des U10 et U11 féminines, avaient convié leurs joueuses vendredi 27, à une action du Programme Educatif Fédéral. La thématique de cette soirée fut le respect au sein d'un groupe, et l'équilibre alimentaire. Abordé sous forme de jeu (quizz), nos jeunes purent répondre à diverses questions, avant d'écouter les conseils avisés de leurs éductarices. De très belles définitions émergèrent du vocabulaire de nos féminines, et méritèrent d'être notées: "le fair-play c'est le faire plaisir" ou encore "se déshydrater, c'est sécher de l'intérieur".

On dit que la vérité sort de la bouche des enfants, cette séance l'a ainsi démontrée.

 

La section sportive du collège Georges Brassens de Décines a participé au P.E.F relatif à la nutrition, la déshydratation, et les méfaits du dopage, sous la conduite de Kévin Bouvard, das le cadre de sa formation au Brevet Professionnel de la Jeunesse, de l'Education Populaire et du Sport (BPJEPS). Les élèves, très attentifs durant la séance, savent dorénavant comment s'alimenter, comment prendre soin de leur corps. Bien entendu la séance s'est achevé par un goûter, dont la caractéristique était en parfaite cohérence avec le sujet du jour: diététique.

Dans le cadre du Programme Educatif Fédéral, le C.D.F.C se doit de former ses joueurs du football d'animation sur un certain nombre de thématiques, définies par le district de Lyon et du Rhône: Santé, Engagement citoyen, Environnement, Fair play, Règles du jeu et de l'arbitrage, Culture foot.

Un calendrier trimestriel a donc été établi par le directeur technique et ses éducateurs, afin d'aborder ces thèmes en fonction des catégories concernées. C'est ainsi que les U6 à U9, ont été sensibilisés aux règles essentielles du jeu, sous la responsabilité de Léandre Troudart et David Lachize. Les chapitres abordés furent : constat et enjeux, afin de reconnaître l'espace de jeu et ses limites, avec des actions mises en place telles que le guidage des jeunes dans leur apprentissage, questionnement lors des entrainements, et travaux théoriques et pratiques sur les règles du jeu.

Il convenait également de proposer des messages clés : Apprendre à reconnaître l'espace de jeu, savoir dans quel sens jouer et dans quel but marquer, identifier les surfaces du corps autorisées pour jouer, veiller à ne pas blesser un adversaire, connaître les différentes reprises de jeu, apprendre les droits du gardien de but.

 

Fin décembre, ce furent les catégories U10-U11, qui sous la férule d'André Gonon et Thierry Lenoble, assistés par les coachs de catégories, purent s'informer, ou vérifier leur niveau d'information sur l'hygiène, et la santé.

Installés par groupes, ils furent questionner sur les bonnes attitudes à adopter : savoir s'hydrater avant, pendant et après l'effort, adapter son sommeil à l'activité. Nos jeunes licenciés furent ensuite interrogés sur les règles à adopter pour bien jouer et rester en forme : contenu de la collation avec son temps imparti avant l'effort, préparation du sac avant de se rendre au stade, récupération après l'activité et la nécessité de se doucher, brossage des dents après chaque repas, et se coucher tôt pour une bonne nuit de sommeil.

Si certains connaissaient certaines réponses, il convient de reconnaître qu'un certain nombre de ces bases indispensables à l'hygiène de vie d'un sportif étaient approximatives. Nos éducateurs ont donc pu les rappeler, il reste maintenant à nos jeunes à les mettre en application, dans leur environnement familial.

Puis début février, ce furent les catégories U14/U15 et U16/17 qui furent concernées par une action du programme éducatif fédéral, sur le thème de bien s'échauffer en autonomie.

Pöur ce faire, Anthony Chalamel (pour les U14/U15) et Damien Diaz (pour les U16/U17) sensibilisèrent d'abord de façon théorique, puis sur le terrain, leurs poulains sur l'importance de l'échauffement avant un entrainement ou un match, la connaissance de son corps et de ses besoins d'échauffement, ainsi que les besoins d'hydratation suite à l'effort.

Après le réveil musculaire, chacun put se familiariser avec différents exercices spécifiques individuels (pas chassés, talons fesses, étirements, assouplissements) mais également collectifs avec ballon.

La soixantaine de joueurs concernés n'a dorénavant plus d'excuse pour justifier un mauvais échauffement, toutes les données leur ayant été fournies.